Coronavirus Togo: Des cas suspects à Sokode

La ville de Sokode située dans la région centrale du Togo abrite des cas suspects du coronavirus. Si les autorités sanitaires de la ville assurent que toutes disposions sont prises pour protéger la population, la mise en quarantaine dans leurs propres domiciles des personnes ayant été en contact avec des cas suspects soulève des interrogations.

Installez VPN Pour accéder à cet article si vous êtes au Togo

Informée par ces cas suspects de coronavirus à Sokodé, la rédaction du journal Letogo.net a contacté le directeur Régional de la santé de la région centrale, le Dr N’TAPI qui a confirmé l’information.

Le directeur affirme tout de même que ces cas suspects sont en confinement au CHR de Sokodé.

Quant à ce qui concerne les personnes ayant été en contact avec l’un des cas suspects, elles ont été placées en quarantaine dans leurs domiciles respectives, assure le Directeur. “Deux fois par jours, une équipe médicale vient rendre visite aux personnes mises en quarantaine pour s’assurer quelles se portent bien”, souligne le Directeur.

La rédaction du journal a contacté l’une des personnes mises en quarantaine qui confirme la prise en charge sanitaire dont elle bénéficie de la part des autorités sanitaires de Sokodé. le concerné assure qu’il observe toutes les recommandations des agents de santé.

A la question de savoir si ces mesures suffisent pour garantir la sécurité de la population, le Directeur Régional de la santé de la région centrale affirme qu’ils ne disposent pas assez de moyens et infrastructures pour confiner et les cas suspects et les personnes ayant été en contact avec ces cas.

Notons que depuis le 20 Mars, le gouvernement togolais a décidé la fermeture des frontières terrestres et aériennes, la fermeture des établissements scolaires, le bouclage de quatre villes déjà touchées comme Lomé, Tsévié, Kpalimé et Sokodé, la suspension des activités culturelles et sportives de masse ainsi que la restriction des obsèques.

A ce jour, le Togo compte 25 cas confirmés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *